DIÈSE, JOUR 3 : SÈCHE-CHEVEUX, HERBIER ET PLUIE

Battant annule, Tristesse Contemporaine fait le boulot, un orage, du matos touché par la pluie, des plantes vénéneuses et des nénuphars géants. C’est Dièse, jour 3.

Ah et au fait, grâce à un lecteur de Sparse, on a eu des nouvelles de la manifestante blessée lundi lors de l’imposant déploiement de CRS rue de la Chouette, digne d’un bon DFCO – PSG de la belle époque. Elle a l’épaule cassée, elle se faisait opérer hier. Elle manifestait contre l’expulsion des demandeurs d’asile.

Pour visionner le compte-rendu vidéo par Guls, ça se passe ici.

L’entrée de la cour intérieure de l’hôtel de Vogüé, seul refuge pour éviter de se prendre un seau d’eau sur le visage en début de soirée. Le concert de Tristesse Contemporaine est pour l’instant suspendu.

 

 

Pensées à Alain Gillot-Pétré, notre monsieur météo à tous.

 

 

L’occasion d’aller jeter un oeil à l’exposition de Sandrine de Borman : le cabinet des curiosités végétales.

 

 

Toi aussi, retrouve de quel végétal il s’agit.

 

 

Tu te rends compte de comment qu’c'est beau un organisme vivant.

 

 

Et ça, ça fait penser à quoi ?

 

 

Peut aussi servir comme fond d’écran.

 

 

Vue de très très très près.

 

 

Cours de sciences nat’ avec Madame Chazolle. Réalisation d’un herbier. Tu viens d’entrer en 6ème.

 

 

Sympa le travail de cet artiste. C’est qui ?

 

 

Finalement, le trio Tristesse Contemporaine jouera à l’abri, cour de Flore. Problème, le synthé a un peu pris la flotte. Tentative de réparation avec l’aide d’un… sèche-cheveux ! Tranquille. 

 

 

21h – cour arrière de l’hôtel de Vogüé. Le botanimenteur, clown botaniste voyageur, nous présente l’Entresort végétal. Une visite à travers les curiosités du monde végétal. (crédit photo : IMAYA)

 

 

NE PAS TOUCHER. (crédit photo : IMAYA)

 

 

One Comment

  1. La glaire

    C’est le report de l’année que tu nous a pondu la

Leave a Reply