A propos

Sparse est un magazine trimestriel gratuit, tiré à 5.000 exemplaires. Créé en 2010, Sparse parle de la vie dijonnaise comme jamais elle n’avait été abordée jusqu’à présent. À mi-chemin entre culture et lifestyle, Sparse propose à ses lecteurs de redécouvrir la cité des ducs (et plus largement la Bourgogne) à travers les événements qui la rythment, les gens qui la fréquentent et les tendances qui s’y dégagent.

Merci de nous envoyer vos demandes, communiqués, mp3, liens, photos, lettres d’amour et insultes par mail à l’adresse suivante : contact (at) sparse.fr

Inscription à la newsletter hebdomadaire : http://www.sparse.fr/newsletter

NB : Lorsque vous postez un commentaire sur le site, vous êtes automatiquement inscrits à la newsletter via votre adresse mail. Possibilité de se désabonner par la suite, évidemment.

__

Mentions légales.

Le site SPARSE.FR est édité par SPARSE MEDIA.
Siret : 750 725 806 00012 – APE : 9499Z
21000 – Dijon

Directeur de publication et rédacteur en chef : Pierre-Olivier Bobo
Comité de rédaction : Badneighbour, Sophie Brignoli, Jeff Buckler, Alice Chappau, Jean-Pierre Descombes, Lilian Elbé, Valentin Euvrard, Georges, Arthur Gérard, Anthony Ghilas, James Granville, Julian-Pietro Giorgeri, Mélaine Launay, Antoine Massot, Emmanuel Pop, Martial Ratel, Tonton Stéph, Marie Tello, Chablis Winston.
Graphisme : internetinternet
Photographes :
Alexandre Claass, Louise Vayssié, Vincent Arbelet
Développement web : Dale Cooper

18 Comments

  1. JBG

    Bonjour,
    je ne sais pas si la galerie Room 38 vous a deja contactée pour ça, mais j’expose un travail photo à partir de vendredi, et j’aimerai bien apparaitre sur votre site…
    Si vous voulez le fly, je vous l’envois…
    Merci

    JBG

  2. “A quoi ressemblent les coulisses d’un songe ?”

    Thomas Journot a suivi la Compagnie des Gens quelques jours avant le lever de rideau puis a choisi de raconter en images, l’expérience humaine singulière qui se vit en coulisse.

    du mardi au samedi 14h-19h
    38 rue chaudronnerie, Dijon.

    http://fr-fr.facebook.com/pages/Journot-thomas/150426031739859

    http://www.thomasjournot.fr

    tel. 06 73 43 12 23

    “Sur une colline surplombant Dijon, dans un manège du XIXe siècle, de drôles d’humains imaginent un étrange rêve. Chaque soir, les Gens accompagnés d’une poignée d’équidés foulent la sciure de la scène circulaire et nous invitent à découvrir
    un conte mêlant habilement la réalité et le songe, le monde de l’homme et celui de « cheval ».
    Spectacle inédit de la Compagnie des Gens, coproduit par le Théâtre Dijon Bourgogne, à quoi rêvent les chevaux la nuit pour être si peureux le jour ? est une fresque vivante où se côtoient la tendresse, la poésie, le spectaculaire
    et l’humour.
    Thomas Journot a choisi de raconter en images non pas ce qui se passe sur scène mais l’expérience humaine singulière vécue dans l’intimité des coulisses. Il décrit ainsi la vie d’une troupe en partageant des moments intimes, en dévoilant les rouages internes, pour permettre d’apprécier encore davantage le travail des comédiens, une fois les projecteurs allumés. Une partie de la magie du théâtre reste invisible aux spectateurs, elle est pourtant présente derrière la palissade de bois du décor, lorsque se mêlent la rêverie et le réel.
    Entre rires, sourires et tension, à la cadence des cent pas ou d’une course contre les secondes, là où les comédiens perdent pied face au personnage à incarner, un déclic photographique se mêle aux chuchotements.”

    merci

    Thomas Journot

  3. Bonjour,

    Si vous souhaitez mettre à dispositon de nos clients quelques exemplaires de Sparse ce sera avec plaisir.

    Déposez-les à l’accueil du magasin, en mettant le colis à mon attention.

    J’avertis les personnes du Service Client afin qu’ils le mettent en place avant mon retour au magasin, le 15 mai.

    Très cordialement,

    Olivier Mouchiquel
    Responsable communication-marketing Fnac Dijon
    24 rue du Bourg – Dijon

  4. Herriot Julia

    Bonjour, j’aimerais savoir si votre structure prennait des stagiares pour un stage conventionné?
    En vous remerciant.

  5. bonjour,

    Ce serait avec plaisir de mettre à disposition de nos clients votre magazine. Chez BoConcept nous sommes toujours friands d’initiatives culturelles et artistiques.

    à bientôt chez nous !

  6. Herriot Julia

    Salut Sparse.
    Je suis vice présidence du Bureau des Arts à l’ESC Dijon/ Nous organisons des évènements culturels tout au long de l’année. J’aimerais vous envoyer notre dossier de partenariat. Si ça vous intéresse, veuillez me faire parvenir votre adresse e-mail.

    Bien cordialement

  7. Nicolas Osten

    Bonjour,

    Je vous contact afin de vous proposer mes services dans le cadre de la diffusion de votre bon magazine.

    Vous pouvez me joindre au 06.60.96.84.64 ou par mail nicolas.osten@hotmail.fr

  8. marotel

    bonjour,j’aimerais recevoir le magazine du mois d’octobre 2012 ou,dites moi ou je peux me le procurer.
    Merci d’avance.
    Amitiés.

  9. marie vollot

    Bonjour , je suis étudiante en Licence Information et communication et je voudrais savoir s’il était possible de faire un stage conventionné au sein de votre entreprise .
    N’hésiter pas à me contacter à l’adresse mail suivante ( vollotmarie@gmail.com) .

  10. Julie Fizelier

    Bonjour l’équipe de Sparse,

    Nous sommes un groupe d’étudiants de l’IRTESS (Institut Régional Supérieur du Travail Educatif et Social) de Dijon en 2ème année de la formation d’assistant de service social.

    Nous organisons, le mardi 9 Avril 2013 à 20h30 au cinéma Eldorado pour la 3ème édition, un ciné-débat intitulé “Pas de côté” qui traite de la question des discriminations au sein de notre société. Les deux précédentes éditions ont rencontré un vif succès en faisant salle comble (environ 200 personnes).

    Nous avons choisi cette année d’aborder le thème de la transidentité et de la transphobie que peut vivre cette population. Un documentaire appelé “L’ordre des mots” de Cynthia et Mélissa Arra sera diffusé.
    A la suite de cette projection, un débat aura lieu avec la présence d’intervenants du monde associatif afin de permettre l’échange. Puis un temps convivial est prévu autour d’un pot de l’amitié.
    Une exposition de tableaux se tiendra également dans le hall du cinéma relatif au thème choisi.

    Nous vous sollicitons donc pour vous demander votre aide dans la promotion de cet évènement. Peut être pourriez vous nous accorder un petit encard dans votre agenda culturel dijonnais. Cela nous aiderait à faire connaitre notre projet, ce film, cette question de société et aussi notre futur métier.

    Par avance, je vous remercie de l’attention que vous porterez à notre demande. N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements, je me tiens à votre disposition.

    Très cordialement,

    Julie Fizelier
    0633506478

  11. Bonjour à vous toutes et à vous tous,

    avec cette grève du printemps, je vous invite à vous colorer avec CRANE lab pôle de recherche en art numérique, éthique de l’art et régénération.

    Un premier rendez-vous:
    - samedi 25 mai à 17h “art performance 17″ au château de Chevigny à Millery 21 (5 mn de Semur en Auxois).

    Un deuxième rendez-vous:
    - mercredi 29 juin à 14h:
    l’Acte Artistique dans l’Économie Bleue,
    colloque organisé par le CRANE lab en présence de Pierre OUELLET (Unité de Recherche en Esthétique et Poétique-Université Québec-Montréal), Christine PALMIÉRI (critique d’art, directrice revue cyberculturelle ARCHÉE), Mario LAMBERT (artiste, eco-designer et conseiller en Écologie industrielle), Jocelyn FISET (directeur du GRAVE de Victoriaville), Nicolas ROMÉAS (directeur de la revue CASSANDRE/HORSCHAMP, Gilles MALATRAY (critique musical et directeur du blog DESARTSSONNANTS), Gilles GALLY (artiste), Pierre BONGIOVANNI (directeur de La Maison Laurentine), Jean VOGUET (directeur du CRANE lab de Millery).

    … et d’autres rendez-vous jusqu’en octobre 2013
    http://www.scoop.it/t/crane
    http://www.crane.fr

    CRANE lab questionne, résiste, propose et répond au défi éthique que pose actuellement notre société de surconsommation.
    Ses finalités sont de développer un paradigme artistique cherchant à imposer des nouveaux comportements pour contribuer aux principaux enjeux de la création artistique d’aujourd’hui: une éducation universelle équitable et la sauvegarde de notre planète.

  12. Laetitia

    Comment fait-on pour vous contacter, l’adresse “contact@sparse.fr” ne fonctionnant pas? Le mail est directement retourné.

    • étrange. Tu peux aussi essayer sur pobsparse (at) gmail.com

      merci !

  13. sophie Fouillot-Bon

    Bonjour,

    Souhaitez-vous mettre à dispositon quelques exemplaires de Sparse à l’attention des lecteurs des différents sites la bibliothèque municipale ?

    Je vous invite à les déposer à mon intention à l’accueil de la bibliotrhèque (5 rue de l’École de droit). La bibliothèque compte 8 sites + 1 bibliobus.

    Nous nous chargerons de la diffusion dans toutes les bibliothèques.

    Très cordialement,

    Sopohie Fouillot-Bon
    chargée de communication
    Biblithèque municipale de Dijon
    5 rue de l’École de droit
    03 80 48 82 30 – 03 80 48 84 19

  14. JOL

    Hello Sparse !
    J’ai découvert tout-à-fait par hasard votre revue il y a 1 mois et putain je vous kiffe !!! Je ne me suis jamais autant marré ! Des articles décalés pleins de surprises, des photos à tomber par terre… bref que du bonheur ! Merci Sparse et salutations à toute l’équipe.
    Un lecteur conquis !

  15. L’association ARTenko pour les étudiants en Histoire de l’art de l’université de Bourgogne présente du 13 février au 7 mars 2014 l’exposition ”Dérives” avec les étudiants de 5e année de l’ENSA de Dijon. Cette exposition se déroulera à l’Atheneum.
    Le vernissage aura lieu le jeudi 13 février à partir de 19h :

    - 19h15 : Lecture(s) performative(s) intitulée ”Lecture d’un fait-divers par un peintre, un sociologue, un cartographe, un spectateur, un médecin, un historien, et un humoriste” par Axel Roy, Faustine Suard, Vincent Campos, Hannah Deutschle, Romain Doidy, et Jonathan Govindy,

    - 19h40 : Romain Moretto présente sa performance ”I destroy”

    Voici ci-joint la présentation de l’exposition :

    « Il frappe et attire tous les regards » Le journal de Paris, 1819.

    Le 25 août, jour de l’ouverture du Salon de 1819, Théodore Géricault fait scandale avec son tableau intitulé Le radeau de la méduse, une œuvre gigantesque, non commandée, représentant un fait divers contemporain au format de la peinture d’Histoire. Précurseur de l’esprit critique, il a inspiré cette exposition, qui tenait à faire rencontrer l’Histoire de l’Art et la création contemporaine.

    L’idée est d’interroger les liens entre l’Histoire de l’art et les artistes contemporains : comment un fait divers, devenu une œuvre largement connue, est aujourd’hui perçu ? Peut-il exister une interaction entre un fait-divers du début du XIXe siècle et notre société contemporaine ? Les artistes actuels sont-ils influencés par ces classiques de l’Histoire de l’art ? Comment les utilisent-ils ?
    Par différents medias, différents angles d’interprétations et de sensibilités, seize artistes, tous issus de l’ENSA (Ecole Nationale Supérieure d’Art) de Dijon, ont tenté de répondre à ces interrogations.

    Est-il possible que notre exposition figure dans votre agenda culturel ?
    je peux mettre à votre disposition notre dossier de presse ainsi que notre affiche,

    Cordialement,

    Alicia Pathouot
    Présidente de l’association ARTenko

  16. maya

    Bonjour,

    Je suis Maya et je travaille comme jeune rédactrice web en collaboration avec des sites et blogs.
    Votre site est très interessant et je souhaiterais donc savoir s’il est possible de faire une petite collaboration ensemble (vu que nous avons les mêmes centres d’ intérêts).

    Est – ce l’adresse correcte pour ma demande ou dois- je contacter une autre personne?

    Je suis à votre disposition pour toute information supplémentaire,

    Je vous remercie pour votre attention et je vous souhaite une bonne journée,
    Maya

  17. Vernissage de l’exposition Leonard Lamb ce soir à la Ferronnerie!
    Ouverture des portes à 18H00
    Concert baroque à 19H30 suivi d’un pot convivial!

    Nous vous attendons!

Leave a Reply