Petit retour sur le festival Luciol in the sky, en terre mâconnaise. 

Vendredi dernier, c’était le premier jour du festival Luciol in the sky, qui en compte deux, des jours. Joli festival savamment orchestré par la Cave à Musique de Mâcon, hors de ses murs, puisque là on est en plein air, Domaine de Champgrenon, à Charnay-les-Mâcon, quasi en pleine campagne. Le lieu est idéal pour l’occasion. Amphithéâtre de verdure, comme on dit dans le milieu. Parfaitement aménagé et décoré. On y trouve même un mur d’escalade pour ceux qui voudraient voir les concerts de haut. Il fait beau, la bière est fraiche, l’équipe est au top, les barmans souriants (bisous Joël), les filles sont belles et les dieux sont ravis. Tout semble parfait dans cette soirée. Et ça l’est. Le public est au rendez vous, la jauge est de 3000 personnes et au jugé, c’est à peu près ce que je compte au plus fort de la soirée. Faut dire que ce soir, les stars sont des vieux de la vieille qu’on attend au tournant, pour voir s’ils ont toujours la patate. Et bingo, les Negresses Vertes aux cheveux gris envoient du lourd. Alors oui, ils ont perdu quelques points dans les tempi, mais après tout, nous aussi on danse moins vite, alors on est raccord. Et le concert est top. Pour un peu j’en chialerais. 

Du coup grosse ambiance dans la foule, et ça fait zizir. Faut dire, on a été chauffé à blanc par, entre autres, Radio Kaizman, fanfare groove / hip-hop pêchue et festive qui se balade au milieu d’un public conquis, puis plus tard par les beaux gosses de Aälma Dili, genre balkan/western très efficace et généreux mais aussi par ce fou de DJ Harry Cover, que je découvre pour l’occasion et dont je tombe amoureuse direct. Le mec ne joue que des covers de dingue, parfois étranges, souvent psychés, toujours de qualité, ça groove, ça swing et ça fait danser sans même qu’on s’en rende compte. Au moment où je quitte la soirée vers 1h, le dancefloor est ouf et la soirée semble vouloir ne plus s’arrêter. Bref, orga sans faille, son aux petits oignons, prog de qualité, généreuse soirée, public nombreux, public heureux. Big up la Cave !

 

  • Louise Vayssié

Photos : Louise Vayssié.