C’est sorti il y a peu, ou ça tourne en ce moment. On te fait un petit tour du son made in BFC qu’on aime !

OSSAYOL – 1990
 

Le Eliott Smith bourguignon vient de fêter la sortie de son premier album, 1990, à la péniche de Chalon. Le Montcelien nous lâche sa fragilité à la gueule dans un album d’une beauté incroyable. Le mec est tellement à bout que t’as l’impression qu’il va s’ouvrir les veines sur scène. Folk classe et un poil crasse comme on les aime. Guitare voix bien sûr, avec une batterie et un violoncelle, c’est ça qui est original. On suit et on chiale avec lui.

Il sera le 18 Mai à Cormiot (21) et le 29 juin au festival Décapadiot à Aiguebelle (74)
 

 

S.E.A.R & JACQUES JUPITER – Yugi
 
On n’avait pas de nouvelles du petit rappeur dijonnais depuis son exil sur Paris il y a quatre ans. Il nous ressort un album avec son acolyte l’excellent producteur Jacques Jupiter.
S.E.A.R. a clairement trappé son son. On est plus dans le boombap, mais dans le son du futur, embrumé, avec lunettes rondes, petites moustaches et bombers 80’s. Mais ça plane, comme d’hab’ avec les deux potos.

Viens t’écouter Yugi, le premier titre de l’album 40 000 générations.

 

 

WORMHOLE – Overdrive
 
Les jeunes Bisontins sont sortis de nulle part il y a quelques mois avec leur hip hop trap.
Un rappeur (en anglais) avec une voix rocailleuse venue d’outre tombe, une chanteuse soul/jazz et un DJ/producteur aux instrus sombres qui tapent.Ils ont gagné le tremplin Musique de RU en BFC, et seront donc en finale à Bordeaux le 23 mai. Plus près de chez nous, voir carrément chez eux, ils joueront pour la réouverture de la Rodia.
 
On a un premier extrait de leur premier album qui sortira le 10 mai dans les bacs, juste ici.
 
GABRIIEL

Gabriiel avec 2 « i », sinon, tu trouves pas sur Google. Ce Mâconnais était dans le reggae. Maxxo, tu te rappelles ? Ça a bien marché pour lui a une époque. Mais maintenant c’est fini les conneries (j’dis ça, c’est pour la blague, il est de notoriété publique que j’écoute du reggae moi même).  Gab’, sa grosse voix de bluesman et ses lascars nous la jouent l’homme des hautes plaines, feux de bois et chevauchées dans le Montana. Blues folk léché avec ce qui faut de guitare cradingues. L’homme des hautes plaines, mais qui passerait quand même ses vacances dans le Bayou.
Il sera sur la péniche Cancale à Dijon le 27 avril (ce samedi), et aussi au Niepce à Châlon le 17 mai ou encore au Lunatic festival à Mellecey (71).
 

 
MIQI O – Cliquetis Clung
 
Un titre déglingué/saccadé/cosmique/élastique. Un Hip Hop bricolé un peu zinzin, avec un flow laid back qui coule aussi tranquille que son auteur/interprète/producteur. Miqi O est un 1/3 de Grand Singe le crew hip hop bisontin. Les gars de Grand singe y vont tous de leur petit projet solo, après ZO il y a quelques semaines.
 
Mais Miqi O c’est aussi un vieux de la vielle du beatmaking sur Besac’ qui n’a plus grand chose à prouver. Des projets, il en a par paquet de 12 tous aussi quali les uns que les autres : Tarzan, Hiccups, Bawns, Electrons libres, le crew de DJ du retour du Boogie, etc…
 
Le titre, Cliquetis Clung. Une ôde à son style de son, baptisée Clung Clung music (le son fait clung clung, littéralement). Le clip est tourné à Lisbonne dans un décor rétrofuturiste qui colle avec le son bien comme il faut.
  • Chablis Winston