« Danser sur un volcan », c’est le corps qui se met en danger, la prise de risque, la chute libre… Une expo collective présentée et accompagnée de performances tout au long de la visite au Frac Franche-Comté. Des perf’ qui activent les œuvres, les rendent vivantes. Au-delà du petit pot d’acceuil, qui nous aurait presque fait chialer vu le temps qu’on a passé sans en voir un, il y a cette envie de se remettre en danger, de voir des corps se mouvoir, se frotter, les œuvres nous parler, et de revoir le Frac qui nous avait manqué. Cette expo sera visible dès que ce sera possible. mai ou juin… Et restera en place tout l’été. En attendant, on se donne envie avec les photos qui font du bien de Raphaël Helle

1 – Ce baiser, genre de geste barrière non respecté, ce qu’on n’a plus le droit de faire sans prendre un risque : ici l’œuvre « Study for Slow exchange intoxication » de Micha Laury, interprétée par Lucie Lombard et Thomas Meyer.

2 – Performance dansée d’Alexandre Nadra d’après des projets de Micha Laury devant les œuvres « De la verticale à l’horizontale » de Klaus Rinke et de la sculpture « Two Hynotised Figures » de Micha Laury. 

3 – Sylvie Zavatta, directrice du FRAC Franche-Comté et Florent Maubert, directeur de la galerie Maubert à Paris, les deux commissaires de l’exposition collective Danser sur un volcan.

4 – « Posture du corps IV » huile sur toile de Dhewadi Hadjab. Pour cause de Covid, l’inauguration n’est ouverte qu’à la presse. 

5 – Performance dansée d’Alexandre Nadra au sein de l’œuvre de William Forsythe « Nowhere and everywhere at the same time, n°3 » en présence de Sylvie Zavatta, directrice du FRAC Franche-Comté.

6 – Deux photos d’Edouard Levé « Sans titre », 2003 

7 – Photographies d’Ewa Axelrad « Shtamah # 3 » et d’Edouard Levé « Sans titre », et « Duo », sculpture de Daniel Firman.

8 – Performance dansée d’Alexandre Nadra devant l’œuvre de Daniel Firman « Duo » (danse contact).

9 – Des journalistes filment une performance dansée lors de l’inauguration de l’exposition collective Danser sur un volcan.

10 – L’œuvre « Study for Slow exchange intoxication », de Micha Laury.  

11 – L’œuvre « Study for Slow exchange intoxication » de Micha Laury  interprétée par Lucie Lombard et Thomas Meyer.

12 – Performance d’après l’œuvre « Changing positions with rocking Chair » de Micha Laury qui filme ici à gauche, interprétée par Jessy Lou.

13 – Performance d’après l’œuvre « Changing positions with rocking Chair » de Micha Laury, interprétée par Maxime Camo.

14 – Performance d’après l’œuvre « Changing positions with rocking Chair » de Micha Laury, interprétée par Jessy Lou et Maxime Camo, en présence du commissaires de l’exposition Florent Maubert, directeur de la galerie Maubert à Paris. 

15 – Performance d’après l’œuvre « Studies for Postions with furnitures performances » de Micha Laury, interprétée par Maxime Camo en présence à droite de Sylvie Zavatta, directrice du FRAC Franche-Comté.

16 – L’artiste plasticien Micha Laury, qui participe à l’exposition collective Danser sur un volcan, est présent pour l’inauguration.

17 – À l’issue de l’inauguration de l’exposition collective Danser sur un volcan, un verre est proposé aux convives.

18 – « Les trapezites », installation de Cécile Bart au FRAC Franche-Comté le jour de l’inauguration de l’exposition collective Danser sur un volcan.

19 – « Boundaries that Lie » Oeuvre de Melati Suryodarmo, lors de l’inauguration de l’exposition collective « Danser sur un volcan » au FRAC Franche-Comté à Besançon le 9 avril.  Ouverture au public espérée en juin.

  • Photos et légendes : Raphaël Helle