Le street art, accessible à tous, s’est invité sur les murs de la ville au détour d’une rue, sous un pont ou sur la façade d’un bar.

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, depuis quelques jours Dijon a pris des couleurs. C’est grâce au festival Banana Pschit qui a eu lieu du 13 au 21 septembre dernier. Ce festival d’art urbain réunissait concerts, expositions, live painting et jam graffiti. Si vous avez loupé l’événement, ne vous faites pas de bile. Pour sa deuxième édition, Banana Pschit a laissé une empreinte colorée sur la ville.

On a fait le tour des fresques murales qui ornent maintenant la ville et sont destinées à rester et aussi des murs éphémères qu’il faut te dépêcher d’aller voir…

Texte : Trip Tik // Photo : Trip Tik